Évaluer le coût total de son auto quand on contracte un prêt

Sommaire

Le coût d'une automobile, ce n'est pas seulement son prix. D'autres éléments doivent être pris en considération : coût du crédit, assurance, essence, entretien, etc.

Prendre conscience du coût du crédit

Un bon crédit auto est souvent défini par son taux. Cela peut toutefois être une erreur de ne s’arrêter qu’au taux pour juger du coût total du crédit. Le coût total du crédit définit son prix réel.

Que comprend le prix du crédit ?

Le coût total du crédit comprend :

  • le montant total des intérêts ;
  • l'assurance emprunteur ;
  • les frais de dossier ;
  • les frais de garantie.

À noter : acheter votre voiture à crédit, cela signifie donc la payer plus cher que le prix négocié avec le concessionnaire.

Coût total du crédit auto : un indicateur fiable

Pour en connaître le montant exact, reportez-vous au coût total du crédit mentionné sur l'offre de prêt et ajoutez-y votre apport personnel. Prenons un exemple où la voiture a été payée 10 000 euros :

  • Vous avez versé 2 000 euros provenant de vos économies et la banque vous a prêté 8 000 euros sur trois ans.
  • Le coût total du crédit s'élève à 11 000 euros : 8 000 euros de capital emprunté + taux d'intérêt + assurances + frais de dossiers.
  • Vous pouvez donc considérer que le véritable prix d'achat de votre voiture à crédit s'élève non pas à 10 000, mais à 13 000 euros (2 000 d’apport personnel + 11 000 de crédit).

S'informer sur le coût total du crédit

Le coût total du crédit doit obligatoirement être indiqué dans l'offre préalable :

  • Il se trouve généralement sur la première page du document, entre d'autres rangées de chiffres.
  • Il est préférable de se référer au coût total du crédit plutôt qu'au TEG pour savoir si l'offre est intéressante. En effet, un TEG faible peut cacher des frais de dossier élevés, par exemple. Le coût total du crédit est donc l'indicateur le plus objectif.

 

Ne pas oublier les dépenses annuelles de l’auto

Outre cette somme, votre voiture en elle-même va entraîner d'autres dépenses :

  • La première est l’assurance : à moins que la voiture ait une faible valeur, c'est souvent un contrat tous risques qui est choisi.
  • Après l'achat, la voiture peut également réclamer des équipements annexes comme un siège auto, un GPS, etc.
  • Ensuite, il vous faudra penser à l'essence, en fonction de vos besoins, et à l'entretien. Couramment, vous devrez :
    • nettoyer votre voiture ;
    • l'amener pour une révision chez le garagiste ;
    • lui faire passer le contrôle technique.
  • En outre, vous serez peut-être confronté à des pannes, des dysfonctionnements ou une usure qui ne seront pas pris en charge par l'assurance ou la garantie. Les frais peuvent être rapidement élevés.
  • Pour finir, sachez que le prix de la voiture détermine souvent le coût des dépenses annuelles. Plus la voiture sera chère, plus les dépenses annexes seront importantes. Gardez bien cet élément à l'esprit lorsque vous choisirez votre nouveau véhicule.

Ces pros peuvent vous aider